zero
 
 
 
 
 
 
33
Prermier contact

Dés la prise du premier fourreau, j’ai senti quelque chose, un flux qui a parcouru mon corps.

Cette sensation est devenue assez forte après avoir pris dans l’autre main le deuxième fourreau, après l’arrêt je me suis senti relaxé, un peu comme lorsque l’on vient de pratiquer un exercice physique soutenu.

Je pense que les fourreaux ont facilité l’équilibrage de mes flux d’énergies

Le 21 mai 2007, par a:2:{s:9:"OP_pseudo";s:7:"Patrick";s:7:"OP_mail";s:0:"";}
55555
 
IOU