zero
 
 
 
ACCUEIL | BIOENERGIE ? | RECHERCHES | TATOUAGES ENTRE MAGIE & THERAPEUTIQUE
 
 
 
33
TATOUAGES ENTRE MAGIE & THERAPEUTIQUE


Otzi - Homme de Similaun (Homo sapiens)

Une momie exceptionelle

Découvert en 1991 dans un glacier des Dolomites italiennes à Hauslabjoch , Otzi est un représentant de l’espèce Homo sapiens. La momie a été retouvée à 3213 mètres d’altitude...
Pris sous la neige immédiatement après sa mort, il a "bénéficié" d’un processus de momification naturelle. C’est actuellement la momie la plus ancienne connue : plusieurs laboratoires ont confirmé sa datation à 5300 ans BP (Before Present).

Les tatouages d’Ötzi

Les tatouages de Ötzi restent un grand mystère.

Par groupe de trois bandes parallèles sur les zones malléolaires, zones des genoux, (parties susceptibles de traumatismes fréquents) le long du rachis, ces tatouages ne semblent pas être des éléments ornementaux car ils correspondent aux méridiens des points d’acupuncture de la médecine chinoise traditionnelle (professeur E. Egarter, Arte émission Archimède du 10 octobre 2000).

Acupuncture européenne au Néolithique ?

Sur son corps, seize tatouages constellés d’une cinquantaine de traits, placés à quelques millimètres de points d’acupunctures connus, semblent indiquer que la société de l’époque d’Ötzi pratiquait le tatouage thérapeutique.

Nous savons que le tatouage thérapeutique est une pratique eurasienne depuis le Néolithique. Les aiguilles primitives auraient été faites de pierres naturelles taillées. Plus tard, apparaissent des aiguilles d’os ou de bambou. À partir de l’époque des Tchéou occidentaux (771- 403 av.J.-C) des poinçons de pierre sont régulièrement utilisés à visée thérapeutique, protectrice ou préventive.

Pour en savoir plus

Pierre Vivargent

Le 5 avril 2007 par jjfouchet
55555
 
IOU