zero
 
 
 
ACCUEIL | FOURREAUX BIO | TEMOIGNAGES FOURREAUX | Fourreaux et sevrage de drogues dures
 
 
 
33
Fourreaux et sevrage de drogues dures

Les fourreaux (SPHYNX) sont des objets merveilleux et puissants avec un champ d’application auquel je n’avais même pas pensé quand je les aies acheté.

J’ai travaillé recemment avec un jeune homme qui revenait de très loin.
Il avait été depuis plus d’un an accro à l’héroïne et à la méthadone, et il avait pris d’autres drogues aussi, depuis 4 ou 5 ans : la cocaïne, le lsd, l’alcool, le cannabis.
Ce jeune homme vivait comme un sdf, bien qu’il ait une famille prête à l’aider.

Il souhaitait arrêter toutes les drogues et nous avons commencé un travail sur les croyances subconscientes afin de les changer en croyances qui le soutiendraient dans son procéssus de guérison.

Quand nous avons commencé ce travail qui consiste à changer des croyances au niveau du subconscient (la méthode PSYCH-K), il était à 80mg de méthadone, qu’il se procurait dans la rue, et il avait pris quelques jours auparavant 3g d’héroïne.
Il n’était pas sevré, mais il souhaitait le devenir.

Ensuite, je lui ai donné les fourreaux, et il a mis dans le fourreau en zinc environs 5mg de méthadone.
En 4 jours, il est passé de 80mg à rien du tout.
Un psychiatre lui avait prescrit une molécule, le "tertian", dont il a pris qu’un tiers de la dose journalière prescrite, le soir avant de se coucher, car il avait du mal à dormir. Après plusieurs jours il est allé chercher du sédatif pc qui est un complexe homéopathique, pour remplacer le tertian.

Il a eu quelque douleurs aux jambes et quelques difficultées à dormir, c’est tout.
C’est extraordinaire !
Je suis persuadé que les fourreaux ont été déterminants pour l’aider à sortir du cercle infernal dans lequel il était.

Aujourd’hui il est complètement sevré, heureux, et reconnecté avec sa famille par des liens d’amour et d’appréciation réciproques.

De tout coeur merci pour cette fabuleuse technologie !

Le 15 octobre 2011, par
55555
 
IOU